logo

Abécédaire sur la danse

Glossaire sur la danse, le rock et la musique

Retrouvez différentes définitions et explications sur des expressions et termes employées en Rock'N'Roll 
rock and roll ab</div>

    
	Il y a : 21 définitions dans le glossaire.	
						
		
	 <div id=
Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme

Glossaires

Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Terme Définition
Bachata
La bachata est un rythme dansant originaire de République dominicaine, plein de folklore. On peut le considérer comme un mélange de boléro (surtout, le boléro rythmique) avec d'autres influences musicales d'origine africaine et avec d'autres styles comme le son, le merengue, le cha-cha-cha et le tango.
Balboa
La Balboa est une danse swing née dans les années 1920 sur la côte Ouest des États-Unis, plus précisément dans la péninsule de Balboa près de San Diego au dancing le "Rendez-vous". Cette danse est issue du Charleston et a été conçue pour prendre moins d'espace sur les planchers de danse.
Elle se danse le plus souvent en 8 temps sur des musiques swing, et ses jeux de jambes sont plus particulièrement adaptés aux tempos rapides, sans exclure pour autant les tempos lents. C'est une danse qui fait partie des quelque 14 danses Swing recensées de nos jours.
Be Bop
Le bebop, ou bop, est un genre musical de jazz ayant émergé dans les années 1940 et 1950. Son influence s'étend à presque tous les styles de jazz. Les premiers enregistrements datent de 1945. Les thèmes de bebop sont d'abord joués avant d'être écrits. Ce courant révolutionnaire est lancé de l'association de musiciens afro-américains qui, après leurs obligations contractuelles dans de grands orchestres, souhaitaient se libérer en s'affranchissant de la discipline des big bands. Ces quêtes de liberté donnent lieu à des formations plus réduites, laissant plus de liberté dans l'interprétation et davantage d'occasions d’improviser des solos
Boogie
Le boogie-woogie est initialement une manière pianistique d'interpréter le blues. Ce style se caractérise par un accompagnement basé sur les accords du blues (12 mesures) et joué en ostinato (croche pointée-double croche) inlassablement répété à la main gauche (eight-to-the-bar) tandis qu'à la main droite le pianiste brode des variations improvisées sur la trame harmonique du blues. Avec son succès, le boogie-woogie est devenu un style musical à part entière intégré par les big bands et encore source d'inspiration de nos jours.
Boogie Woogie
Le Boogie est une danse du courant Swing (comme le lindy-hop, le balboa, etc.) se dansant essentiellement sur du Boogie-woogie (d'où le nom).
Le style du boogie est à cheval entre le rock'n'roll (pas de base en 6 temps) et le lindy-hop (aspect swingué et interprétation).
BPM
Le BPM (battement par minute), couramment abrégé par le sigle bpm, est une unité de mesure utilisée pour exprimer le tempo de la musique ou le rythme cardiaque, quantifié par le nombre de battements se produisant en une minute.

Connexion
La connexion en danse permet de ressentir parfaitement les mouvements. Elle permet d'être pleinement à l'écoute de sa/son partenaire. Lorsque l'on parle de connexion, on évoque la liaison main danseur-main danseuse. La notion de connexion doit se travailler, mais elle s'acquière vraiment avec de la pratique et de l'expérience.
Jazz
Le jazz est un genre musical originaire du Sud des États-Unis, créé à la fin du xixe siècle et au début du xxe siècle au sein des communautés afro-américaines. Avec plus de cent ans d'existence, du ragtime au jazz actuel, il recouvre de nombreux sous-genres marqués par un héritage de la musique euro-américaine et afro-américaine, et conçus pour être joués en public1. Il émerge à partir d'autres genres musicaux, dont le ragtime, la marche, le negro spiritual et le blues, et comporte des caractéristiques telles que l'utilisation fréquente de l'improvisation, de la polyrythmie, de la syncope, du shuffle, du scat et des notes bleues.
Jitterbug
Jitterbug peut être utilisé comme nom pour désigner un danseur de swing ou bien différentes variations de danses swing comme le Lindy Hop, le Jive ou le West Coast Swing. Aux États-Unis il est aussi utilisé comme verbe pour décrire une personne dansant sur une musique swing.
jive
La cinquième des cinq danses latines en compétition de danse sportive, le jive, y tient la place correspondant au rock'n'roll en danse de salon.
Descendant du Lindy Hop, elle est devenue populaire en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale par la musique swing de Benny Goodman, Artie Shaw, Tommy Dorsey et Glenn Miller, ce après avoir d'abord conquis l'Ouest, puis les médias du Nouveau Monde, en 1940, sous le nom de jitterbug. Le boogie, le rock & roll ont aussi influencé cette danse, qui est très rapide. Elle a été adoptée dans les compétitions internationales en 1968.
Elle est dansée sur un tempo d'environ 176 battements par minute (BPM), parfois moins, entre 128 et 160 BPM.
Généralement très appréciée des compétiteurs, cette danse leur demande toutefois une énergie particulière, dans la mesure où, dansée sur un rythme rapide et reposant sur des jeux de jambes assez fatigants, elle clôture généralement les compétitions de danses latines.
Dans le contexte de compétition, les danseurs doivent prouver qu'après quatre danses, ils sont encore capables d'efforts physiques intenses.
Ligne de danse
Dans les danses que l'on peut qualifier de stationnaires (rock, swing, salsa...), la ligne est une partie de la piste qui est réservée au couple. La danseuse reste sur cette ligne, dans un sens puis dans l'autre. Concrètement, l'espace est le mieux optimisé quand les couples dansent parallèlement aux autres.…
Lindy
Le lindy hop (ou jitterbug) est une danse de rue qui s'est développée dans la communauté noire-américaine de Harlem (New York) vers la fin des années 1920, en parallèle avec le jazz et plus particulièrement le swing.
Le lindy hop est un mélange de plusieurs danses provenant des quatre coins des États-Unis à partir des années 1900, principalement le charleston, le breakaway et le collegiate1. Le lindy hop utilise les mouvements improvisés des danses africaines avec la discipline de la structure en 6 et 8 temps des danses européennes. Le lindy hop est un mélange de danse en couple et séparée, venant de ses origines métissées.
Madison
Le madison fait partie des nombreuses danses en ligne créées dans les années 1960 comme le twist, le hully-gully ou la pachanga. Il s'agit d'une danse sans contact qui se pratique en ligne, seul ou en couple, et qui a démarré à Philadelphie en 1960.
Le créateur du madison original est un Américain ancien mineur, Al Brown, qui a sorti le titre The Madison (son premier disque) avec son groupe, les Tunetoppers.
Le second titre ayant popularisé le madison a été créé par Ray Bryant, "Madison Time".
En France, on a commencé à danser le madison durant l'été 1962, alors que les États-Unis le dansent déjà depuis 1960. Il y a d'ailleurs une séquence de madison assez longue dans le film West Side Story, réalisé par Robert Wise en 1961, et ce film a naturellement participé à la diffusion de cette danse en France.
Le madison se danse sur un rythme musical lent à médium 4/4 : 30 à 44 MPM en moyenne.
Merengue
Le merengue est un genre musical et une danse ayant émergé en République dominicaine (région de Cibao) vers 1850, et également interprété par des artistes portoricains. Le genre est l'un des plus populaires en Amérique latine et dans de nombreuses villes aux États-Unis. Une des hypothèses serait qu'il viendrait d'une danse appelée la upa habanera qui comportait un pas de danse appelé « merengue » mais en fait il est né d'un rythme appelé la mangulina
Musique Mandingue
La musique mandingue couvre de son influence une grande partie de l’Afrique de l’Ouest, originaire des régions de l’ex-empire mandingue, notamment au Mali, Guinée, Guinée Bissau, Gambie, Sénégal, Burkina Faso, royaume du Gabu, Sierra Leone... La musique mandingue a connu dans les années 1960 un élan modernisateur conduit par de mythiques orchestres dont le Bembeya Jazz de Guinée et le Rail Band de Bamako du Mali.
Jouée originellement avec des instruments acoustiques comme la kora, le ngoni, le dozon ngoni, le kamélé ngoni, le djembé, le doundoum, le tamani (tama), le balafon, la musique mandingue s’est électrifiée en 1959 et a intégré des instruments occidentaux comme la guitare, la basse et la batterie.

Suivez nous sur Twitter

twitter

 

Suivez nous sur You Tube

logo youyube

 

Suivez nous sur Pinterest

pinterest

 

Suivez nous sur Flickr

flickr